start2 (0)
100000,100100,100026,
2017-03-22
    
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
NUMÉRIQUE
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
Humanitaire, de la guerre
International pénal
International privé
International public
Relations internationales, diplomatie
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Constitutionnel
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police et milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Droit & Religion
Sport & droit
Paradigme
 
 

La détermination de la règle de droit

Hommage à Sayeman Bula-Bula


Sous la direction de : Alfred Mulambu Lukhanda

Collection : Mélanges

Editeur : Bruylant

Le présent ouvrage constitue les Mélanges offerts au professeur Sayeman Bula-Bula par ses anciens étudiants et disciples, devenus collègues. Un recueil de ses travaux, souvent éparpillés dans plusieurs supports scientifiques.

 
Livre
disponible
175,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

La détermination de la règle de droit constitue une somme d’études sélectionnées, marquées par l’unité, la cohérence et la constance d’une pensée juridique originale, féconde et pénétrante, élaborée au fil des ans, à partir des réalités vécues à divers titres et en des lieux variés. L’œuvre aujourd’hui coulée dans un volume unique montre en outre l’éventail des matières de droit international analysées dans une approche critique.

Au gré des phénomènes sociaux, qui forment la trame de l’autopsie des catégories juridiques, réelles ou alléguées, l’ouvrage est structuré en six parties. Il s’ouvre par des éléments de la théorie générale du droit et s’achève par les avancées du droit international moderne représentées par le droit de la mer et le droit international de l’environnement. Entre ces deux pôles se trouve exposée, d’abord la contribution constructive aux vrais-faux débats qui ont alimenté certaines spéculations doctrinales notamment sur l’idée d’ingérence. On y découvre aussi des développements utiles, inter alia, sur les organisations internationales, dont la revendication légitime pour une réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le droit international pénal en balbutiement, en outre, y a sa place. On pourrait enfin apprécier l’examen du règlement pacifique des différends. Faut-il souligner que le point d’orgue de ce dernier gît dans l’Affaire du Mandat du 11 avril 2000, tranchée par la Cour internationale de Justice ?