start2 (2)
100000,100100,100036,
2016-07-08
  Nouveau - Strada lex  
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
NUMÉRIQUE
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
Humanitaire, de la guerre
International pénal
International privé
International public
Relations internationales, diplomatie
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Constitutionnel
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police et milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Droit & Religion
Sport & droit
Paradigme
 
 

Le juge et l'administration

Entre le contrôle et la déférence

Editeur : Bruylant

L'ouvrage examine, à la lumière de quatre systèmes juridiques (Canada, États-Unis, France et Italie), l’adaptation de l’intensité du contrôle juridictionnel aux caractéristiques des actions administratives contrôlées et des entités qui les accomplissent.

 
Livre
disponible
130,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

Le point de départ de cette étude est le constat du niveau de complexité avancée qui caractérise l’administration publique contemporaine. Dans une perspective matérielle, les actions administratives comprennent un contenu de plus en plus délicat. Dans une perspective institutionnelle, l’administration publique avance en direction de la pluralité de centres décisionnels. La combinaison des deux aspects est particulièrement importante. Afin de traiter de thèmes progressivement complexes, le législateur se met à dessiner attentivement des autorités administratives spécialisées.

Le surcroît de la complexité matérielle et institutionnelle de la nouvelle administration publique génère la curiosité scientifique à propos de l’ampleur de la complexité parallèle du droit administratif, afin de s’ajuster ou d’être mis en adéquation avec cette réalité nouvelle. D’où la question : sous quelle forme et dans quelle mesure le droit administratif est-il adapté à la nouvelle administration publique ?

Cette étude se préoccupe spécifiquement de l’impact que la complexité matérielle et institutionnelle de l’administration publique contemporaine exerce sur la détermination de l’intensité du contrôle juridictionnel du contenu de ses décisions. Elle examine l’adaptation de l’intensité du contrôle juridictionnel aux caractéristiques des actions administratives contrôlées et des entités qui les accomplissent. L’examen est fait à la lumière de quatre systèmes juridiques : Canada, États-Unis, France et Italie.

Résultat d’une recherche doctorale menée auprès de l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne) et de l’Università di Roma (Sapienza), l’étude a obtenu le Prix Levy-Ullmann de la Chancellerie des Universités de Paris en 2015.