start2 (0)
100000,100100,100026,
2013-04-18
  Découvrez la nouvelle version de Strada lex  
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
NUMÉRIQUE
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
Humanitaire, de la guerre
International pénal
International privé
International public
Relations internationales, diplomatie
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Constitutionnel
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police et milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Droit & Religion
Sport & droit
 
 

Contribution à l'étude du fonctionnement des organisations internationales pendant la guerre

Le cas de la société des nations et de l'Organisation internationale du travail

Victor–Yves Ghébali †
Sous la direction de : Robert Kolb
Avant-propos de : Robert Kolb

Editeur : Bruylant

L'ouvrage traite surtout des problèmes politiques et juridiques auxquels sont confrontées des organisations internationales universelles pendant des guerres généralisées, comme la seconde guerre mondiale.
 
Livre
disponible
196,00 €
 
EPUB (Watermark)
disponible195,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

Cet ouvrage donne une réponse à différentes questions, en analysant très méticuleusement le fonctionnement de la Société des Nations et de l’Organisation internationale du travail lors de la Deuxième Guerre mondiale :
– Comment les organisations internationales universelles sont-elles affectées par une guerre généralisée comme le Seconde Guerre mondiale ?
– Quels problèmes rencontrent-elles et comment y font-elles face ?
– Comment s’y préparent-elles ?

L’auteur aborde ces questions avant tout sous un angle politique, sans être toutefois insensible au point de vue juridique. Il montre les facteurs qui ont contribué au déclin de la Société des Nations lors de la guerre, en les opposant à ceux expliquant la vitalité de l’Organisation internationale du travail pendant la même période. Il cherche ainsi à montrer dans quelles conditions ces Organisations peuvent survivre à la guerre en continuant à offrir leurs services, et dans quelles conditions au contraire elles se voient condamnées à choir, avant d’éventuellement renaître.

Cet ouvrage, issu d’une thèse de doctorat rédigée il y a près de 40 ans et très remarquée par les chercheurs et universitaires, se devait d’être publiée.