start2 (2)
100000,100100,100068,
2011-12-15
  Nouveau - Strada lex  
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
NUMÉRIQUE
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
Humanitaire, de la guerre
International pénal
International privé
International public
Relations internationales, diplomatie
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Constitutionnel
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police et milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Droit & Religion
Sport & droit
Paradigme
 
 

La lutte contre le terrorisme : l'hypothèse de la circulation des normes


Sous la direction de : Charlotte Girard
Préface de : Paul Tavernier

Editeur : Bruylant

Les réflexions réunies dans cet ouvrage critiquent et expliquent d’un point de vue juridique le lien qui peut exister entre les faits politiques et la traduction , notamment institutionnelle, des normes de lutte contre le terrorisme.

 
Livre
disponible
105,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

L’hypothèse de la circulation des normes de lutte contre le terrorisme part d’une idée apparemment simple inspirée de ce que le terrorisme étant un phénomène mouvant et contagieux, les normes qui lui sont consacrées pour le combattre doivent l’être aussi. La circulation des normes de lutte contre le terrorisme apparaît alors comme le phénomène de transmission d’un espace normatif à un autre du ou des dispositifs servant à faire obstacle de manière répressive ou préventive à un ou plusieurs actes qualifiés de terrorisme. Le groupe de recherche SELELCT (Sécurité et Liberté à l’Épreuve de la Lutte contre le Terrorisme) du CREDHO-DI (Centre de Recherche pour l’Étude des Droits de l’Homme et du Droit International) de l’Université de Rouen a cherché à vérifier cette hypothèse à l’occasion d’une recherche comparative et collective visant à décrire les phénomènes normatifs à l’oeuvre au cours d’un tel bouleversement politique et institutionnel.

Les réflexions réunies dans cet ouvrage critiquent et expliquent d’un point de vue juridique le lien qui peut exister entre les faits politiques et leur traduction normative, notamment institutionnelle.

Le CREDHO (Centre de recherches et d’études sur les droits de l’Homme et le droit humanitaire) a été créé par Paul TAVERNIER à la Faculté de droit de l’Université de Rouen en 1990, et en 1995 à la Faculté Jean Monnet à Sceaux (Université de Paris XI). Il a pour objectif l’étude des droits de l’Homme et du droit humanitaire. Il organise régulièrement des colloques. En rapport avec le présent ouvrage, signalons aux éditions Bruylant : La France et la Cour européenne des droits de l’Homme. 1998-2008 : une décennie d’application du Protocole XI. La jurisprudence en 2007. La liste des autres publications du CREDHO figure à la fin de l’ouvrage.