start2 (2)
100000,100100,100068,
2011-11-14
  Nouveau - Strada lex  
 
 
NOUVEAUTÉS
 
 
MATIÈRES
 
 
CODES
 
 
REVUES
 
 
COLLECTIONS
 
 
NUMÉRIQUE
 
 
 
 
Biens
Construction
Contrats et obligations
Libéralités
Personnes et famille
Protection de la jeunesse
Responsabilité civile et assurances
Testaments et successions
Affaires
Concurrence, consommation, pratiques du commerce
Contrats
Droit financier, bancaire et comptable
Sociétés
Transports
En général
Impôts directs
Impôts indirects
Humanitaire, de la guerre
International pénal
International privé
International public
Relations internationales, diplomatie
Droit d’auteur et médias
Propriété industrielle
Constitutionnel
Contentieux administratif et Conseil d’Etat
Cour constitutionnelle
Enseignement, agents de l’état et parastataux
État, Régions, Communautés, Provinces, Communes
Finances publiques
Marchés publics
Nationalité et étrangers
Police et milice
Pénal social
Sécurité sociale
Travail
Droit & Religion
Sport & droit
Paradigme
 
 

Les droits de l'homme ont-ils constitutionnalisé le monde ?

Editeur : Bruylant

La Convention européenne des droits de l’homme fait incontestablement partie des grandes réussites juridiques européennes. Une telle réussite n’est pas imputable à la seule jurisprudence européenne mais elle a aussi partie liée avec un projet savant.

 
Livre
disponible
110,00 €
 
 
Description
 
 
Sommaire
 
 
Fiche
technique
 
 
Auteurs
 
 
Extraits
 
 
Compléments
 
 
Critiques
 
 
Suggestions
 
 

La Convention européenne des droits de l’homme fait incontestablement partie des grandes réussites juridiques européennes. En 60 ans, elle aura réussi à faire oublier les conditions éminemment (géo)politiques de sa naissance, à étendre son emprise de 15 à 47 pays européens, et à développer des concepts et des techniques jurisprudentiels propres au droit européen des droits de l’homme. Surtout, elle aura joué un rôle central dans l’affirmation de l’existence d’un droit autonome des droits de l’homme. Une telle réussite n’est pas imputable à la seule jurisprudence européenne mais elle a aussi partie liée avec un projet savant. Plutôt que de revenir sur la jurisprudence européenne ou les jurisprudences nationales relatives au droit de la CEDH, c’est sur ce projet savant que le présent ouvrage se propose d’opérer un retour réflexif : qui en sont les auteurs ? Quelle en est l’histoire ? Quelles en sont les principales caractéristiques ? On s’intéressera en particulier à un aspect de ce projet savant : son attachement à affirmer la dimension « constitutionnelle » de la Convention européenne comme de la Cour de Strasbourg. Cherchant à cerner le sens alors accordé au paradigme de la « constitutionnalisation » (ou à dévoiler le rôle central de l’ambiguïté maintenue de l’expression), l’ouvrage propose ici une mise en perspective critique en l’interrogeant depuis d’autres points de vue où il prospère aussi, notamment le droit international, le droit constitutionnel, le droit communautaire et la science politique.